Quand Pippen et Barkley enflammaient Bercy

C’est en tombant sur une vieille pub Nike du début des années 90 mettant en scène Charles Barkley dans un dessin animé (la pub en question) que je me suis rappelé qu’à cette même époque, la marque de sport la plus célèbre du monde nous avait offert un beau cadeau, à nous français et passionnés de la grosse balle orange. Les « anciens » s »en rappellent sûrement. C’était au mois de septembre 1991, Nike organise une tournée appelée « Tour de Force » avec trois grosses stars NBA : Charles Barkley, Scottie Pippen et David Robinson. Le trio US est convié à disputer un match de gala autour de deux sélections regroupant le gratin des joueurs français et américains qui composent alors le championnat de France. C’est ainsi que les futurs membres de la dream-team se retrouvent dans un palais des Sports de Bercy plein à craquer.

Malheureusement, David Robinson, interdit de jouer par son club, ne foulera pas le parquet du POPB. Mais ce forfait contraint et forcé n’empêchera pas la fête et n’entachera pas le show que vont se livrer Charles Barkley et Scottie Pippen. Le principe est simple, l’équipe rouge affronte l’équipe bleue avec une star dans chaque formation qui change de maillot à la mi-temps. La consigne est on ne peut plus clair : laisser les deux joueurs NBA faire le spectacle avec comme ordre directif de ne pas se concentrer sur la défense. Le match sera à la hauteur des attentes des fans. Des contres attaques à profusions, des contres, des passes dans le dos, des shoots à trois points, et surtout des dunks ! Les joueurs français conviés à la fête (Rigaudeau, Dubuisson, Ostrowsky, Risacher, Deines, Hoccansey et autre Hufnagel ) s’en rappellent encore. L’action du match restera peut être ce contre monumental de Scottie Pippen sur Abdul Shamsid-Deen, pivot du PBR, qui montait tranquillement au dunk (photo).

Le Big Three parisien…

Au final, on retiendra la démonstration des deux compères et la joie partagée avec un public conquis. Une fois n’est pas coutume, Nike a réussit son premier « Tour de Force ». C’était il y a 20 ans maintenant, une éternité !

Le résumé du match :

Publicités

7 réflexions sur “Quand Pippen et Barkley enflammaient Bercy

  1. Ca reste un des mes meilleurs souvenirs de basket… j’y avais retrouvé un de mes meilleurs amis perdu de vue qqs années avant et nous y étions allé ensemble, réunis par notre passion du basket… et le show avait été énorme… Ouverture sur Born In The USA avec un POPB plongé dans le noir et des projos en forme d’étoiles parcourant le publique chauffé à blanc avant même le début du match… L’amiral n’avait pas joué mais son « remplaçant », encore méconnu de bcp de français de l’époque, était un de mes joueurs favoris de mon équipe favorite… Scottie Pippen, le lieutenant de sa majesté Jordan au côté de celui que George Eddy surnommait le Baby TGV, Sir Charles… Barkley ! J’ai toujours le superbe T-SHirt à son effigie acheté en ce mois de septembre 1991 de même que le poster de Robinson grandeur nature n’a pas bougé de mon mur chez mes parents… Que de souvenirs en lisant ce petit article !!! Merci… 😉

  2. j’ai toujours la vhs original du match en intégralité
    meilleur souvenir de ce match, le scotch de Dacoury

  3. Ce n’est que maintenant que je découvre la 2e mi-temps de ce match! J’avais enregistré les highlights de la 1ère un samedi après-midi sur la 2 (eh oui à l’époque il y avait du sport sur le service public). Il y avait Patrick Chêne, Pascal Legendre et Pierre Dao qui parlaient de la NBA. Ils avaient aussi passé les highlights du Game 5 des Finals Bulls-Lakers. Les Lakers allaient venir à Paris. C’était extraordinaire.
    J’ai revu cette vidéo un nombre incalculable de fois, tellement j’étais impressionné par Pippen et Barkley. J’ai acheté mon 1er magazine de basket dans la foulée (Mondial Basket oct 91). C’était le début d’une passion. Je ne connaissais rien et j’ai tout appris avec MB et 5 Majeur 🙂
    Jusqu’à l’émotion ultime le soir du 17 octobre 1997 où j’ai eu mon Dieu MJ presque en face de moi, à l’Hôtel Intercontinental. Ils partaient affronter le PSG-Racing à Bercy.
    Il s’est assis au dernier rang au milieu, je me suis mis sur la pointe des pieds pour le prendre en photo avec son béret. Je pensais que ça n’arriverait jamais. C’était plus qu’impressionnant. Indescriptible. Presque plus fort que le lendemain soir, où je l’ai vu jouer au 1er rang à Bercy!
    Je me souviens de l’entrée des Bulls sur le terrain. MJ avait les 2 gardes du corps autour de lui!!!
    J’étais aussi à Charlotte-Golden State, au Pepsi Magic Tour, au Nike Hoop Heroes …
    Ceux qui ont vécu cette période m’excuseront pour mon récit enthousiasmé 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s